Nom du poste




Un(e) (01) Conseiller(ère) juridique principal(e) (BAC+5) (Abidjan, Côte d'Ivoire)

Taches à exercer




Une structure recrute: Un(e) (01) Conseiller(ère) juridique principal(e) (BAC+5) (Abidjan, Côte d'Ivoire)


Mission: Sous la supervision et la direction du Chef de division PGCL.4, le/la Conseiller (ère) juridique principal(e) assurera les fonctions suivantes :

Formuler des conseils sur les questions juridiques d’ordre statutaire et institutionnel liées à l’interprétation et l’application des accords portant création de la Banque africaine de développement (la Banque) et du Fonds africain de développement (le Fonds) ;
Fournir des avis juridiques, rédiger, valider et réviser la documentation juridique concernant l’organisation, la structure, et l’administration de la Banque, du Fonds et du Fonds spécial du Nigeria (ensemble « le Groupe de la Banque ») et les relations du Groupe de la Banque avec les organisations internationales et les États membres et non membres, y compris les questions relatives aux privilèges, immunités et exemptions de la Banque et du Fonds et celles des fonctionnaires, employés, experts et consultants de la Banque ;
Préparer les soumissions et représenter la Banque dans le cadre des litiges, des arbitrages et d’autres procédures administratives ou judiciaires, y compris les recours administratifs internes, les appels et les procédures devant le Tribunal administratif, et d’autres contentieux dans lesquels la Banque est partie ou peut avoir un intérêt ;
Fournir des avis juridiques, négocier et préparer les contrats pour l’acquisition de biens et services au profit de la Banque, y compris des contrats de services professionnels et de consultants, de propriété intellectuelle, de technologie de l’information et d’autres produits, conformément aux règles de la Banque en matière d’acquisition et au Règlement financier ; fournir des conseils et avis juridiques sur les questions concernant des contrats existants ou les nouveaux contrats à conclure par la Banque ; et prodiguer des conseils concernant les aspects juridiques des questions soulevées pendant les relations contractuelles avec des parties externes ;
Fournir des avis sur toutes questions administratives et de gestion de ressources humaines de la Banque, tel que la rédaction, la révision et la modification des contrats d’emploi et autres documents juridiques y afférents, ainsi que fournir des avis sur toutes questions juridiques relatives au personnel ;
Donner des avis sur les questions d’assurance et sur des questions administratives et de politique concernant le Plan de retraite du personnel et le Plan médical et fournir le soutien juridique qui s’avérerait nécessaire eu égard à ces deux Plans ;
Fournir des avis juridiques et de l’assistance dans le cadre de la négociation et de la finalisation des instruments juridiques de coopération entre la Banque et le Fonds et leurs partenaires bilatéraux, multilatéraux et autres partenaires ; rédiger, négocier et finaliser les accords d’établissement et autres instruments requis pour assurer la présence de la Banque dans les pays membres ;
Entretenir des relations avec les services juridiques des autres institutions multilatérales et des États membres ainsi qu’avec les praticiens du droit dans les États membres de la Banque dans des matières relatives au fonctionnement et aux activités de la Banque et du Fonds ;
Accomplir toute autre tâche qui pourrait lui être confiée.


Conditions à remplir




Profil recherché:
Être titulaire d’au moins un Master 2 / DEA / DESS (ou diplôme équivalent) en Droit, ou d’un diplôme de Juris Doctor (JD) et être admis au barreau d’un État membre de la Banque africaine de développement ;
Justifier d’au moins 6 (six) années d’expérience pertinente acquise de préférence auprès d’un cabinet juridique reconnu ou d’une institution financière internationale, assortie d’une expérience administrative avérée ;
Être capable de gérer des demandes multiples, simultanées et diverses priorités dans des délais serrés ;
Avoir des compétences avérées en matière de communication et de relations interpersonnelles et être capable de nouer des partenariats avec un large éventail de clients et d’obtenir des résultats qui répondent aux besoins du programme de travail du Département des services juridiques et des Directions régionales.
Posséder de bonnes connaissances des tendances actuelles en matière de développement, du droit international et des questions connexes ;
Avoir des compétences avérées dans la rédaction de documents juridiques, notamment des mémoires, des avis juridiques confidentiels, des résolutions des Conseils d’administration, ainsi que dans la préparation des attestations, la conduite de négociation sur les accords d’établissement avec les pays hôtes, les contrats portant sur la technologie de l’information et des ententes de partenariats ;
Détenir de solides compétences en négociation concernant un large éventail de documents juridiques ;
Être capable de travailler et de traiter de sujets sensibles dans un environnement multiculturel et d’établir des relations de travail efficaces avec ses collègues ;
Être capable d’appliquer ses connaissances et son expérience juridiques pour offrir une gamme complète de services juridiques stratégiques ;
Capacité à communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, et posséder une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
Maîtriser l’utilisation des applications courantes de la Suite Microsoft Office. La connaissance de SAP serait un atout.


Lieu de travail




Abidjan, Côte d'Ivoire


Pièces à fournir




Dossier de candidature:
Un Curriculum vitae et la copie des diplômes requis

Vous avez la possibilité d'envoyer votre dossier par courrier électronique
Conseils de Auredo




Si vous désirez mieux présenter votre CV, vous pouvez télécharger nos modèles de CV. Cliquez ici.

Si vous désirez que le Coach Expert en Emploi vous conseil, Cliquez ici.

Téléchargez le livre "Pour vite trouver un Emploi", Cliquez ici.

Date limite




27-9-2020


Lieu de dépôt de dossier










Note: Auredo n'est ni l'intérimaire du recruteur, ni le recruteur en lui même. Veuillez donc ne pas adresser votre lettre de motivation, demande ou toutes autres pièces à Auredo.

NOUS DECONSEILLONS FORTEMENT AUX DEMANDEURS D’EMPLOI DE DONNER DES FRAIS D'ETUDES DE DOSSIERS, DES COTISATIONS OU DE SOUSCRIPTIONS DE QUELQUES NATURES QUE SE SOIENT AUX RECRUTEURS.



Le reste des Offres