Nom du poste




Un (01) Vice-Président de L'agriculture, du Développement Humain et Social (BAC+5/8) (Abidjan, Côte d'Ivoire)

Taches à exercer




Une structure recrute: Un (01) Vice-Président de L'agriculture, du Développement Humain et Social (BAC+5/8) (Abidjan, Côte d'Ivoire)


Mission:
1. Promouvoir au sein du Complexe de développement agricole, humain et social de la Banque, une culture fortement axée sur la performance afin d’obtenir des résultats probants sur le terrain au sein des pays africains et à travers le continent. Il s’agira notamment de définir une orientation stratégique, de fixer des objectifs clairs, de fournir des orientations stratégiques aux directeurs, aux chefs de division et au personnel, de recruter des experts sectoriels de haut niveau pour la Banque et de piloter l’exécution de la stratégie afin d’assurer la sécurité alimentaire, réduire la malnutrition et le retard de croissance, créer de la richesse et transformer les économies rurales.
2. Promouvoir une collaboration efficace avec la Vice-présidence du développement régional et de la prestation de services et d’autres vice-présidences, afin de déployer du personnel au niveau sectoriel dans les cinq bureaux d’intégration régionale et de prestation de services en Afrique de l’Ouest, Afrique de l’Est, Afrique centrale, Afrique du Nord et Afrique australe, et stimuler le développement efficace des portefeuilles de l’agriculture, du développement humain et du développement social.
3. Aider les pays à atteindre une croissance rapide en matière de productivité agricole, à réorganiser les systèmes de recherche, de vulgarisation et d’innovation afin de stimuler la production alimentaire nationale et de réduire la dépendance à l’égard des importations alimentaires.
4. Soutenir le développement d’entreprises agroalimentaires du secteur privé pour transformer la production et apporter de la valeur ajoutée aux produits et denrées agricoles dans toutes les chaînes de valeur agricoles, en tenant compte des dimensions sociales et environnementales et du changement climatique, tout en développant des partenariats multipartites entre le secteur privé, la société civile et les communautés pour atteindre des objectifs complexes.
5. Apporter un appui de premier plan aux pays et au secteur privé pour les aider à réaliser l’industrialisation agricole, en développant des zones agro-industrielles dotées d’infrastructures intégrées intelligentes, en améliorant les chaînes de valeur agricoles, tout en développant les compétences et les capacités humaines nécessaires en prenant appui sur les structures et les organisations sociales existantes.
6. Fournir des orientations stratégiques afin que tous les programmes et interventions de la Banque accordent une attention particulière à l’impact des interventions sur les femmes et accélèrent la fourniture de financements aux femmes par le biais de l’initiative de la Banque Action positive pour le financement en faveur des femmes en Afrique (AFAWA).
7. Développer et accroître de manière significative la taille et la qualité du portefeuille de la Banque dans les secteurs de l’agriculture, du développement humain et social en forgeant des partenariats stratégiques solides avec des organisations multilatérales, bilatérales et régionales, le secteur privé et les organisations philanthropiques.
8. Piloter l’exécution de la stratégie de la Banque «?Des emplois pour les jeunes d’Afrique?» afin de renforcer les compétences et l’esprit d’entreprise ; mettre en œuvre des systèmes de financement innovants, stratégiques, systémiques et évolutifs pour soutenir l’esprit d’entreprise des jeunes ; et assurer la création d’emplois de qualité pour les jeunes dans les pays membres régionaux.
9. Élaborer et mettre en œuvre des plans d’action visant à réduire la malnutrition et le retard de croissance dans les pays membres régionaux, y compris la mobilisation de soutien politique et la création de partenariats stratégiques pour la mise en œuvre de l’initiative « Des dirigeants africains pour la nutrition », afin de renforcer la responsabilisation en matière de malnutrition.
10. Concevoir et exécuter des programmes novateurs pour accélérer l’accès à l’eau et à l’assainissement dans les pays membres régionaux, notamment par le biais de partenariats public-privé, et améliorer la gouvernance globale de ces secteurs.
11. Favoriser un environnement qui stimule le travail d’équipe, l’innovation, la créativité et la responsabilité en matière de résultats, et motiver le personnel en vue d’obtenir dans les pays un impact significatif sur le terrain en matière de développement.
12. En tant que membre de l’équipe de direction, le Vice-président de l’Agriculture doit être capable de démontrer et de façonner une bonne conduite professionnelle, d’être un joueur d’équipe efficace, loyal au code de conduite de la Banque et capable de travailler efficacement avec et sous la direction du Président.


Conditions à remplir




Profil recherché:
Être titulaire d’un master II ou d’un doctorat en économie agricole, en agriculture, en économie, en finances, en administration des affaires ou dans un domaine pertinent du développement humain et social. Avoir au minimum 15 ans d’expérience internationale, dont au moins 10 ans à un poste de direction élevé.
Jouir d’une vaste expérience dans la conduite des processus de transformations agricoles, sociales et humaines de grande envergure.
Une riche expérience professionnelle au sein d’institutions financières multilatérales constituera un atout.
Avoir de solides capacités à développer des partenariats stratégiques et à créer des coalitions pour obtenir des impacts.
Être un leader chevronné capable de traduire une vision en acte concret ayant un impact ; avoir de solides capacités pour motiver, inspirer, soutenir et tenir les équipes responsables des résultats.
Jouir d’une vaste expérience dans la gestion d’opérations d’envergure pour réaliser des programmes à grande échelle.
Une familiarité avec le travail des institutions financières multilatérales et bilatérales de développement et du secteur privé constituera un atout.
Jouir d’une expérience professionnelle acquise dans de grandes organisations multiculturelles du secteur public ou privé, dotée d’une main-d’œuvre diversifiée et sensible aux préoccupations du personnel et des conseils d’administration en matière de diversité.
Avoir d’excellentes compétences en gestion des personnes, une expérience professionnelle avec des conseils d’administration ou des administrateurs d’organismes institutionnels et de solides capacités à créer efficacement une coalition autour de programmes, en obtenant l’adhésion et le soutien des parties prenantes.
Avoir d’excellentes aptitudes en communication écrite et orale en anglais et/ou en français, et une bonne connaissance pratique de l’autre langue.


Lieu de travail




Abidjan, Côte d'Ivoire


Pièces à fournir




Dossier de candidature:
Un curriculum vitae et la copie des diplômes requis

Vous avez la possibilité d'envoyer votre dossier par courrier électronique
Conseils de Auredo




Si vous désirez mieux présenter votre CV, vous pouvez télécharger nos modèles de CV. Cliquez ici.

Si vous désirez que le Coach Expert en Emploi vous conseil, Cliquez ici.

Téléchargez le livre "Pour vite trouver un Emploi", Cliquez ici.

Date limite




13-8-2020


Lieu de dépôt de dossier










Note: Auredo n'est ni l'intérimaire du recruteur, ni le recruteur en lui même. Veuillez donc ne pas adresser votre lettre de motivation, demande ou toutes autres pièces à Auredo.

NOUS DECONSEILLONS FORTEMENT AUX DEMANDEURS D’EMPLOI DE DONNER DES FRAIS D'ETUDES DE DOSSIERS, DES COTISATIONS OU DE SOUSCRIPTIONS DE QUELQUES NATURES QUE SE SOIENT AUX RECRUTEURS.



Le reste des Offres